Saint-Petersbourg : добро пожаловать в россию ! (Bienvenue en Russie !)

Vous aussi, vous voulez votre tête en poupée russe ?
Vous aussi, vous voulez votre tête en poupée russe ?

 

Nous voici donc sur le sol russe ! A peine arrivés que nous faisons malgré nous la connaissance de Jane et de son ami anglais qui nous seront d’une précieuse et très chaleureuse aide lorsque notre carte bancaire se fera avaler par un distributeur au sortir de l’aéroport… Pas de panique nous avions pris la précaution d’emmener de nombreuses autres cartes (une pour chacun de nos comptes aux Bahamas, au Luxembourg, en Suisse, etc). Bref, tout ça pour dire que d’entrée de jeu, on a mis le paquet sur l’aspect pédagogique du voyage :

Astuce 1 : après 2 codes faux, ne pas insulter le distributeur automatique (même s’il n’est pas très beau), mais plutôt vérifier que la carte introduite est bien celle qu’on pense.

Après cette belle aventure introductive, nous nous sommes rendus compte que la météo était parfaite… pour sortir nos vêtements de montagne ! Un petit 5 degrés avec une bonne brise de la Baltique légèrement arrosée d’une petite bruine, ça met à l’aise ! Un beau tour dans le centre de St-Peter, bâtiments élégants et colorés, multiples canaux, plage de la Neva sur fond d’Ermitage et de cathédrale st-Isaac, 8,4 millions de poupées russes et d’œufs Fabergé, et c’est déjà l’heure de rejoindre Evgeny, notre hôte pour les 2 prochaines nuits.

Il nous annonce de but en blanc que son prénom est le même que Camille. Perplexité. Et bien oui, étymologiquement, Camille est l’équivalent latin d’Eugénie (ou Eugène). Il aura fallu aller jusqu’à St-Petersburg pour avoir cette révélation ! Incroyable. En tout cas Evgeny est très sympa et nous file plein de tuyaux sur la visite de la ville.

Nuages radieux et températures hivernales pour une des premières photos sur le sol russe ;)
Nuages radieux et températures hivernales pour une des premières photos sur le sol russe ;)

 

Deuxième jour, une visite qui restera dans nos mémoires, celle de la “Grand Maket” (en russe dans le texte). Pas moins de 800 m² pour représenter les grandes régions de l’immense Russie, avec une minutie et un réalisme hallucinants. C’est ainsi que nous avons pu nous amuser pendant de longues minutes à mettre en action les remontées mécaniques de Sotchi. Par exemple.

 

Les tireurs du biathlon sont plus vrais que nature, mis à part le fait qu'ils mesurent pas plus de 1,5 cm de haut !
Les tireurs du biathlon sont plus vrais que nature, mis à part le fait qu’ils mesurent pas plus de 1,5 cm de haut !

 

Cette journée à la météo plus clémente fut propice à une très longue marche à la recherche des coins cachés de la ville, avant de rejoindre le meeting CouchSurfing où nous allons faire la connaissance d’Audreus le Danceur, que vous ne manquerez pas de retrouver avec Yura le Rider et Evgeny l’Orienteur dans le premier épisode de “Sport’ Trait d’Asie” !

Notre troisième et dernier jour à St-Peter se résume à une matinée pas si grasse que ça mais assez replète quand même, suivie de pas mal de temps sur la tablette et la préparation de diverses choses, notamment de notre prochaine étape à Pskov, pas loin de la frontière estonienne.

Pour ce séjour à St-Petersbourg, nous tenons à remercier chaleureusement le Stolobaya, une cantine de quartier organisée en self qui nous a servi le goulash pendant 3 jours. Nous sommes tombés dessus (et même) au hasard à notre arrivée, et nous recommandons ! À noter également le métro de St-Peter, un modèle de propreté et une fréquence exemplaire, mais surtout les plus longs escalators que nous ayons emprunté, pas moins de 300 marches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>